DSCN4317

Pourquoi à chaque fois que je veux suivre une recette, je me plante ? Bon, il parait quand même que remplacer certains ingrédients par d'autres peut nuire à la réussite du plat. Ce que vous voyez déposé sur ces petites tranches de pain grillé aurait dû être de jolis petits bavarois à la tomate : une entrée que je voulais présenter avec des crevettes. J'ai donc entrepris en premier lieu de faire ces fameux bavarois à la tomate : dans une casseroles j'ai mis à rissoler, dans un peu d'huile d'olive, deux grosses tomates (environ 300 g) avec une demi-gousse d'ail hachée, un demi-oignon haché aussi, une branche de thym, une feuille de laurier, un cube de saveur émietté pendant un petit quart d'heure. Pendant la cuisson, dans le bol de mon robot que j'avais préalablement mis au congélateur avec son fouet,  j'ai fait monter en chantilly 20 cl de crème fleurette que j'ai réservée ensuite au réfrigérateur. Quand mes tomates furent cuites, après avoir retiré la feuille de laurier et la tige de thym, elles ont eu droit à un petit tour au fond de mon blender. Bwooooot ! Les voilà donc réduites en purée. Je continue à suivre scrupuleusement la recette trouvée sur internet et là c'est le drame : il faut passer par les feuilles de gélatine que j'ai oublié d'acheter. Pas de panique me dis-je, j'ai dans le placard de l'agar-agar ! Et moi l'agar-agar, je dose ça à l'arrache. Une cuillère à café, paf. Je reporte le mélange à ébullition, je le laisse refroidir et je le mélange ensuite avec délicatesse avec la chantilly. Je remplis mes empreintes en siliconne et je m'attends à un résultat du feu de dieu, élégant et original...ouais ouais ouais, j'y crois !

Le lendemain, après 12h de frois, je tente de démouler : et là c'est le redrame ! Ca n'a pas vraiment l'aspect d'un bavarois, mais ça ressemble à une mousse. Flûte mon entrée !!! J'ai donc décidé d'aller à la boulangerie qui vend du pain déjà grillé en petit sachet, et de faire des petits toasts sympathiques. Mon entrée s'est transformée en plusieurs bouchées apéritives dont celles-ci et j'espère la prochaine fois, arriver à refaire exactement la même chose...et ça c'est pas gagné ! Peut-être que, sur un malentendu en voulant faire la même mousse, je ferai un bavarois ?

DSCN4318