DSCN5705

Tout ça c'est la faute de ma mère. Oui, c'est elle la coupable. Elle m'a d'abord fait saliver avec son nougat glacé puis m'a expliqué comment faire. Une fois que j'ai eu su faire ce nougat glacé dont la procédure est facile, je me suis dit que je pouvais utiliser la base de la recette en changeant quelques proportions pour faire d'autres glaces. J'ai donc fait un premier test une fois avec du praliné, et ça a marché. Alors pourquoi pas faire un vacherin praliné ? 

D'abord il faut faire de la meringue. Recette qui me vient aussi de ma maman. Pour cela il vous faudra :

-2 blancs d'oeufs

-120g de sucre fin

-1 cuillère à café de maïzena
 
-1 pincée de sel
Battez les blancs très fermes avec la pincée de sel. Vous pouvez le faire à la main si vous le voulez mais moi je ne jure que par mon robot Kayne woud. Une fois qu'ils sont bien fermes ajoutez le sucre, la maizéna. Avec une poche à douille formez une couronne sur une plaque de cuisson en siliconne ou papier sulfurisé.  Il faut que cette belle couronne entre dans le moule ou vous allez confectionner votre vacherin...ce que je n'ai pas réussi mais en la cassant à un endroit j'ai pu rattrapper mon erreur, parce qu'à la cuisson ça gonfle un peu !  Ensuite on enfourne pendant 1h à 120°C . Et pendant ce temps là ? On fait autre chose parce que de toutes manières avant de faire le reste il faut attendre que la meringue ait refroidie.

On attaque ensuite la glace, quand la meringue est froide. Pour cela il vous faudra :

 

- 100 g d'amandes concassées

- 40 cl de crème fleurette

- 2 oeufs

- 40 g de sucre

- De l'extrait de vanille

- 200 g de pralinoise

-Un bol et un fouet (ceux du robots) préalablement mis au moins 15 mn au congélateur

 

Pour commencer et agrémenter la glace pralinée de croquant, on caramélise 100 g d'amandes concassées dans une poêle : l'opération est simple, on met la poêle sur le feu, on verse les amandes, on ajoute du sucre un peu au pif et on remue régulièrement pour pas que ça crame. Une fois qu'elles sont dorées, que ça sent bon l'amande grillée, on met le tout dans un bol direction le réfrigérateur pour que cela refroidisse aussi. Décidément, il faut refroidir tout le monde ! 

Dans notre bol sorti du congélateur, on met 20 cl de crème fleurette que l'on bat pour la transformer en une belle chantilly. Pendant ce temps là, si on a la chance d'avoir un robot pour tout faire à notre place, on blanchit les oeufs avec le sucre. Une fois la chantilly faite on la réserve au frais puis on bat les blancs d'oeufs bien ferme. On mélange ces derniers très délicatement avec les jaunes et le sucre, puis on ajoute la chantilly de la même manière. On sépare le mélange à part inégale : un peu plus de la moitié sera pour la vanille, le reste pour le praliné (c'est un peu moins de crème car on va apporter plus de volume avec le praliné). Pour la vanille rien de plus simple, quelques gouttes d'extrait de vanille. Pour le praliné, on fait fondre les 200 g de pralinoise avec le reste de crème fleurette dans une casserole à feu doux jusqu'à obtention d'un mélange lisse et un peu liquide. Il n'y a plus qu'à verser dans la partie réservée à la glace praliné des amandes concassées et rester tout aussi délicat pour le mélange. On obtient deux "crèmes" homogènes. Dans un moule spécifique (moi une couronne de chez tappeurwouar trouvée dans un vide-grenier pour une bouchée de pain), on verse d'abord la partie praliné jusqu'à un peu moins de la moitié du récipient. On incruste ensuite la meringue et on recouvre par la crème à la vanille. Il n'y a plus qu'à mettre au congélateur. On dit qu'en 4h c'est bon, je conseille d'attendre 12h pour être sûr que le coeur de la glace soit bien congelé.

DSCN5706

Et au final ? Ca fait un résultat plutôt sympathique et très gouteux. Pas dur une fois sorti quelques minutes du congélateur et qui a fait sensation. On a d'ailleurs très vite envie de scander  "C'est moi qui l'ai fait !".

DSCN5711