Mes Caprices en cuisine !

Crumble Tomate-Chèvre frais avec ce que j'ai à disposition !

J'avais des vieilles tomates, encore mangeables, juste un peu frippées. Comme j'ai déjà fait les grosses réserves de sauce tomate, il a fallu improviser. Et c'est là que je me suis dit, me souvenant avoir vu une recette dans un magazine quelconque, "Ah ouais, un crumble à la tomate et au chèvre frais". J'ai trouvé du Petit Billy au supermarché (la prochaine fois je teste avec du produit local du terroir promis mais je n'en ai pas trouvé au marché ! ). Il n'y avait plus qu'à. Et c'est ainsi que naquit le "Crumble Tomate-Chèvre avec ce que j'ai à disposition !".

DSCN9499

 

Pour deux petite cocottes (2 personnes)

- 4 tomates moyennes bien mûres

- De l'ail en poudre (parce que j'ai jamais d'ail frais à la maison, je l'oublie, il meurt, je pleure)

- Du basilic séché ou frais

- Une cuillère à soupe de cassonnade blonde

- Deux pincées de sel

- Une pincée de piment d'Espelette

- Deux cuillères à soupe d'huile d'olive

 

Pour la pâte à crumble :

- 35 g de farine

-35 g de beurre 

-35 g de parmesan rapé

 

J'ai en premier lieu, mis le four à chauffer à 180°C... pour une fois que j'y pense au bon moment, vous pouvez applaudir !

Je n'ai pas enlevé la peau des tomates, juste le pédoncule indigeste. Je les ai coupées en dés. Le dé de tomate c'est un truc super concept tu vois. Faut imaginer que c'est un dé. Parce que ce n'en est pas un et donc c'est pas vraiment couper en dés, c'est plutôt en morceaux difformes. Revenons à la recette. J'ai fait chauffer l'huile d'olive dans une poêle et une fois bien chaude j'y ai jeté comme une malpropre les soi-disant dés de tomates avec le sel, la cassonade, de l'ail en poudre à ma convenance, du basilic séché à ma convenance et j'ai laissé mijoter à feu doux pendant 10 ou 15 minutes en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps là à Vera Cruz... euh non dans ma cuisine toujours, j'ai fait la pâte à crumble. Pour ce faire, j'ai mis la farine, le beurre et le parmesan rapé dans un bol et j'ai mélanger du bout des doigts pour faire des petits morceaux de pâte.

J'ai déposé au fond des cocottes une partie des tomates cuites, puis une belle rondelle ( je dirais 5/10 mm d'épaisseur ?) de petit billy, puis j'ai mis le reste des tomates par-dessus. Puis j'ai mis la pâte à crumble en gardant une petite partie ...

Et bam ! 15 minutes au four. Et à la fin, j'ai mis le reste de la pâte à crumble et j'ia passé le tout 2 ou 3 minutes au grill à 250 °C parce que je suis une fada moi !

Enfin, j'ai laissé reposer 30 minutes pour déguster ça tiède. 

Et on a trouvé ça super bon ... et comme c'est simple à réaliser et qu'il me reste des tomates, à mon avis, je vais réitérer incessamment sous peu !

DSCN9987

 

Posté par wawaa à 10:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Palets au chocolat

Mais que se passe-t-il avec les palets au chocolat ? Subit-on une pénurie certaine ? Qui a acheté tous les stocks ? Qu'il ou elle se dénonce ! Oui, car après avoir écumé trois supermarchés et regardé plusieurs fois le rayon biscuits en long en large et en travers, pas moyen de trouver ces satanés palets au chocolat dont j'avais besoin pour mes tiramisus aux palets au chocolat. J'avais trouvé des galettes bretonnes au chocolat mais j'étais perturbée ! Ca ne serait pas pareil.

Alors, j'ai décidé de faire des palets au chocolat. J'avais une crainte, de les louper ! Que ce soit trop friable ou cramé. J'ai cherché sur internet une recette, mais les photos associées ne présageaient rien de bon. Et j'ai surtout trouvé des recettes de palets natures. Du coup, j'ai pris des quantités à droit à gauche et j'ai fait ma sauce.

DSCN9976

Pour réaliser une douzaine de petits palets au chocolats donc, il vous faudra :

 

-80 g de beurre

-125 g de farine

-1 jaune d'oeuf

- 1 pincée de sel

-50 g de sucre 

- 5g de levure chimique (un demi-sachet)

- De la poudre de cacao (au pif hein ! )

- De la poudre chocolatée Milka (ou tout autre marque mais moi, j'aime la poudre chocolatée milka !)

 

Pour commencer, j'ai vivement blanchi le jaune d'oeuf avec le sucre et le sel. J'ai ajouté le beurre fondu et j'ai fouetté, fouetté, fouetté, fouetté et encore fouetté jusqu'à obtention d'un mélange bien lisse. J'ai mélangé la levure à la farine et j'ai ajouté le tout dans ma pâte en plusieurs fois. D'abord au fouet puis à la main. Et enfin, en quantité indéterminée (jusqu'à ce que ma pâte ait le goût qui me satisfaisait le plus, j'ai ajouté la poudre de cacao et la poudre chocolat milka. J'ai enfourné à 180°C pendant 20 minutes. Et ça a fait des chocapics ... euh non, des palets au chocolat ! 

 

DSCN9979

Posté par wawaa à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pâte à tartiner praliné/chocolat

L'autre jour, une de mes petites élèves de sixième, alors que je leur demandais d'écrire des recettes de cuisine pour travailler l'impératif présent, a évoqué l'existence de la recette du [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre]. Mon sang n'a fait qu'un tour ! Oh j'avais déjà goûté à de délicieuses pâte à tartiner maison faites par ma maman, mais j'étais intriguée. C'est que, quand on est prof, on ne fait pas que donner, on reçoit énormément, et les élèves nous apprennent eux aussi beaucoup, notamment la recette du [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre]. J'ai donc décidé de tester la recette avant-hier, en prévision de l'arrivée de plusieurs invités à la maison, histoire de crâner le matin avec ma pâte à tartiner ressemblant au [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre] mais qui n'est pas du [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre] mais bel et bien une pâte à tartiner maison bien meilleure que du  [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre]

 

Voici la liste des ingrédients proposés pour cette recette du [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre].

 

-110 g de pralinoise

-70 g de chocolat noir

-150 g de lait concentré sucré

-35 g de lait 1/2 écrémé

-30 g de beurre

J'ai fait un premier test, avec ces quantités-là.

Pour commencer, j'ai mis à fondre la pralinoise, le chocolat noir avec le beurre dans une casserole et j'ai ajouté peu à peu le lait jusqu'à obtention d'un mélange bien lisse et homogène. J'ai retiré du feu, et j'ai ajouté le lait concentré sucré. J'ai remis à chauffer quelques minutes à feu doux, tout en continuant à mélanger à l'aide d'un fouet pour obtenir une pâte lisse. Je l'ai ensuite versée dans des petits pots. L'ensemble est vraiment bon et je ne boude pas mon plaisir à le manger, mais je trouve que cela manque de praliné pour dire qu'il s'agit d'une recette de [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre].

10155211_958844804133658_1872293048169213635_n

 

Et comme il me restait du lait concentré sucré et de la pralinoise, j'ai tenté une autre recette avec ces quantités :

 

-150g de pralinoise

-30 g de chocolat noir

-150 g de lait concentré sucré

-35 g de lait 1/2 écrémé

-30 g de beurre

 

Le résultat a davantage le goût de noisette sans être une copie du  [nom de la pâte à tartiner chocolat-noisette la plus célèbre] ! Tout dépend des goûts et des couleurs, moi en tous cas, les deux me conviennent très bien !

 

10981862_958844810800324_805580182184419677_n

 

 

Posté par wawaa à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]