Si si , depuis quelques jours j'ai la pêche, une pêche presque grosse comme un melon, autant vous dire que c'est mieux que d'avoir la banane, enfin, je vais cesser de ramener ma fraise et de vous casser les noix... et vous parler de ma recette.

 

 

IMGP1759

 

Rouleau sablé à la mousse à la vanille, pêche blanche et noix caramélisées, coulis de pêche jaune au piment d'Espelette.

 

Je ne le nie pas. Ce titre n'est pas court . Mais je ne savais pas comment résumer l'affaire. Alors je vous ai tout livré d'un coup. Encore que je n'y ai pas casé le mascarpone, dans le titre, je veux dire, parce que dans la recette , si, j'en ai casé. Tiens d'ailleurs la recette … Ben non je l'ai pas chipé ailleurs parce que non je n'ai pas chaaangggéééé , j'ai toujours du mal à suivre une recette. Je pensais d'abord faire une tartelette avec du mascarpone à la vanille et des pêches caramélisées …

 

IMGP1625

 

Je suis ensuite revenue du Tarn-et-Garonne avec un beau plateau de pêches variées d'un producteur local, des pêches absolument délicieuses, juteuses, gouteuses, comme on en trouve pas en supermarché ou chez le maraicher. Que du bonheur pour les desserts et donc j'ai pu mettre en application ce que je voulais faire avec de la pêche. Finalement j'ai décidé que ce serait des rouleaux de pâte sablée... Et ça a été, c'est le moins qu'on puisse dire, assez laborieux …et drôle.

 

J'ai donc commencé par la pâte sablée. Vous voulez des quantités ? Vous n'en aurez point ! J'ai mis dans mon robot de la farine, du sucre, du beurre en fins morceau, un oeuf et j'ai laissé tout ça se faire.C'est beau , un robot.

 

IMGP1736

 

Pendant ce temps là, j'ai chopé mes emporte-pièces cylindriques et je les ai badigeonné d'un peu d'huile et de farine pour pas que la pâte accroche. Je les ai tant bien que mal garni de pâte …

 

IMGP1737

 

Et j'ai mis au four à 180 degrés. Mais j'avais oublié une chose importante : la gravité. Je jette un oeil au bout de 5 minutes dans mon four et là c'est le mégadrame ! Tout s'écroule et mes cylindres de pâte sablée, ne ressemblent plus à rien. Je sors tout ça in extremis, et comme il me reste pas mal de pâte je me dis que finalement je vais opter pour la tartelette. Mais je réfléchis un peu, et je me dis que je n'ai peut être pas mis assez de farine : ça m'apprendre à ne jamais suivre de recette ! Alors je récupère le tout, me retrousse les manches et je repétris la pâte à la main avec plus de farine. Je recommence avec mes emporte-pièces et cette fois-ci, pour être sûre que ça ne s'écroule pas je fourre d'une boule de papier sulfurisé.

 

IMGP1744

 

 

Au bout de 20 minutes à 180°C, je les sors du four, retire le papier et prie fort le dieu de la cuisine pour que les rouleaux ne se brisent pas ! Si tel était le cas, j'avais ma parade : tiramisu aux pêches aux brisures de pâte sablée. Je retire le moule et MIRACLE : ça tient ! Je remets l'emporte-pièce et je mets tout ça à refroidir au frigo. Une fois que tout est froid je peux attaquer la mousse à la vanille.

 

IMGP1746

 

Pour ce faire, je sors mon gros pot de sucre vanillé confectionné par ma maman avec de grosses gousses de vanille parfumées dedans et que je recharge régulièrement en sucre.

 

IMGP1747

 

Je reprends à partie mon robot dans lequel je verse 250g de mascarpone, 100 g de sucre vanillé, trois jaunes d'oeuf (dont j'ai réservé les blancs dans un bol à par) et BWWWWWWWWWWWWWWOOOOOOOOOOOOOOT.

 

 

IMGP1748

IMGP1752

 

Je verse tout ça dans un saladier. Je lave le bol de mon robot et j'y mets les blancs d'oeuf pour les monter en neige.

 

IMGP1753

IMGP1756

IMGP1760

 

Une fois de beaux blancs en neige obtenus, je les verse dans le mélange au mascarpone et je m'arme d'une grande délicatesse pour tout mélanger d'un geste aérien, tout doucement, tadadadidada tout doucement, tadadadidadadadada tout simplement.

 

IMGP1761

IMGP1762

 

Je sors mes rouleaux de pâte sablée et je les garnis de mousse assez copieusement. Puis je remets le tout au réfrigérateur pendant 4h.

 

IMGP1763

 

30 minutes avant la fin du refroidissement des choses, je décide de m'attaquer furieusement aux pêches. Enfin pas trop furieusement quand même ! Je découpe la pêche blanche en lamelles pour commencer. Dans une poêle, je fais chauffer un peu de beurre dans lequel je mets ces lamelles à rôtir.

 

IMGP1770

 

L'opération étant rapide, je n'ai pas tout pris en photo. J'ajoute presque immédiatement du sirop d'érable au pif. Quand les pêches commencent à prendre une couleurs un peu plus foncées et que ça commence à caraméliser j'ajouter un demi jus de citron et j'arrête le feu. Je les dépose dans une assiette avec le jus épais et je les réserve au réfrigérateur également.

 

IMGP1772

 

Je m'amuse ensuite à casser des noix, je remets la poêle et le reste de caramel sur le feu et j'y ajoute les cerneaux.

 

IMGP1773

 

Une fois caramélisés, je les dépose séparément dans une assiette, elle aussi au frigo. Quand tout est bien froid, je m'attaque à garnir mon rouleau avec les pêches blanches et les noix.

 

IMGP17781778

 

Pendant que c'est de retour au réfrigérateur, je prépare un coulis épicé de pêche jaune : un peu d'eau, un peu de sucre glace, un peu de piment d'espelette et... BWOOOOOOOOOOOOOOOT le blender.

 

IMGP1782

 

Je verse le coulis dans une petite bouteille et je lui fait rejoindre ses camarades au frigo.

Au moment de servir, j'ajoute à l'assiette une jolie trainée de coulis et surtout je laisse la bouteille à table histoire qu'on puisse en ajouter au fur et à mesure sur la mousse à la vanille.

 

IMGP1784

IMGP1786

 

Et ? C'était plutôt très bon ! Croquant à l'extérieur, mousseux à l'intérieur, acidulé avec les pêches … et chéri a dit « Ah tu m'en refais quand tu veux  ! », du coup, je suis fière de moi, surtout que j'y ai passé la journée !

 

IMGP1790

 

 

Ah oui et pour résumer j'ai utilisé un peu tout ça:

 

IMGP1977

 

Mais j'ai un peu du mal à me souvenir des quantités exactes, vous ne m'en voudrez pas hein ?