J'ai décidé mardi soir que Samedi midi je ferai du poulet à la mangue pour la venue de ma copine auscitaine. Je l'ai décidé parce que j'avais envie de faire mumuse avec de la mangue et que j'étais certaine que ça pouvait le faire. En plus une viande en sauce, je pouvais le préparer la veille et le réchauffer le lendemain, ni vu, ni connu et ça me laissait le temps de profiter de la venue de mon amie.

 

En allant au supermarché, pas moyen de mettre la main sur des filets de poulet. Et comme on n'avait pas trop le temps de s'attarder j'ai décidé que finalement ce serait de la dinde à la mangue. Après tout, la dinde et le poulet, ça a plein de points communs : ça a un bec, des plumes, des ongles acérés et l'oeil pas forcément très amical. Et puis en filet, ça se ressemble.Va pour la dinde donc !

 

 

Vendredi après-midi, je me suis tranquillement affairée à concocté mon petit plat. En regardant des séries à la con à la télévision, je me suis énormément amusée à couper en tous petits dés deux carottes moyennes, une petite courgette, une mangue entière plutôt bien mure. Un travail minutieux et fastidieux qui demande de la concentration quand on est aussi peu douée que moi ! Un bout de doigt peut très vite arriver dans la préparation et mon but n'était pas de servir des émincés de doigts à la mangue mais bien des émincés de dindes. Dans un fait-tout, j'ai fait chauffer trois cuillères à soupe d'huile de tournesol et une fois bien chaude, j'y ai envoyé les dés de carottes en premier puis un peu plus tard, les dés de courgettes, et les dés de mangue. J'y ai émietté un cube de saveur de bouillon de volaille et j'ai ajouté quatre cuillères à soupe bombées de crème fraiche épaisse.

 

Et ? Et ensuite c'est là que ma mémoire me fait défaut. Car la méthode « hop hop hop » dont je vous parlais l'autre jour, a comme inconvénient « l'improvisation ». Donc admettons qu'ensuite, à l'instinct, j'ai ajouté, du sel au vin, du piment d'espelette, beaucoup de ciboulette séchée, du poivre, de l'ail en poudre, une pointe de sauce soja pour casser l'acidité de la mangue … J'ai ajouté ensuite la dinde coupé en très petits morceaux et j'ai laissé cuire assez peu de temps pour ne pas avoir la viande trop sèche le lendemain;

 

J'ai gouté, et j'ai eu envie de regouter, et j'ai eu envie de reregouter, et j'ai eu envie de rereregouter et … Je me suis dit que si les autres convives n'aimaient pas, moi, au moins j'aimais plutôt bien ma préparation improvisée.

 

J'ai mis le fait-tout au frigo et le lendemain j'ai ressorti ma préparation, réchauffée à feu doux et disposée dans une assiette rectangulaire à l'aide d'un emporte-pièce cylindrique et servie avec un peu de salade verte.

 

IMGP9204

 

 

Verdict ? Approuvé à l'unanimité ! Ouf ! L'association des épices et de la mangue avait très bien équilibré le sucré et le salé dans la préparation qui s'est vu qualifiée de « régal » par mon invitée, du coup, je me suis dit que j'avais menée à bien ma mission « Emincés de dinde à la mangue sauce épicée ».

 

IMGP9205